Retour à la navigation
Retour à la navigation
Porto-Collection-Ontour-banner-Vilebrequin Porto-Collection-Ontour-banner-Vilebrequin

VILEBREQUIN ON TOUR | PROCHAIN ARRÊT: PORTO RICO

01 mai 2019 - Destinations

Découvrez le festival de rock le plus catastrophique, donc le plus mythique de tous les temps ! Un indice : le Woodstock latino


Porto Rico : soleil trompeur

Vilebrequin - Porto copyright Ron Cutuli
Porto Rico Copyright Ron Cutuli festival Porto Rico Copyright Ron Cutuli festival

La promesse était séduisante. Comble du luxe, ni pluie ni boue comme à Woodstock, puisque ce nouveau festival embarquait les mélomanes à Porto Rico, sous le soleil et les cocotiers. Malheureusement le rêve se transformera vite en cauchemar en accumulant malchance et véritables drames. De là, à parler de malédiction… Initialement programmé pour le début de l’année 1971, le festival Mar y Sol sera inlassablement repoussé jusqu’au 1er avril 1972 suite à des problèmes de production. Un poisson d’avril qui annonce le pire ! À la dernière minute, les têtes d’affiches parmi les plus attendues du festival ne pourront pas s’y rendre : John Lennon et Yoko Ono se désisteront à cause de problèmes avec le gouvernement, les Black Sabbath resteront bloqués dans leur hôtel faute de véhicules pouvant les transporter jusqu’au festival et le groupe de métal américain Band échappera de peu à un crash en avion. Du côté des festivaliers, la liste des imprévus est presque aussi longue : insolations à répétition, trois noyés et même un meurtre à la machette ! La débâcle s’aggravera avec un mandat d’arrêt lancé contre le promoteur du festival, Alex Cooley, provoquant sa fuite de l’île.

Adoptez le look Marbella

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Porto Rico festival Mar Y Sol

Autres articles